Ukraine - La stabilité de l'Europe menacée par la montée des sentiments antirusses

11/04/14 à 11:07 - Mise à jour à 11:06

Source: Le Vif

(Belga) La stabilité de l'Europe est menacée par la montée des sentiments antirusses en lien avec la crise en Ukraine, a mis en garde vendredi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

Ukraine - La stabilité de l'Europe menacée par la montée des sentiments antirusses

"Actuellement, l'incitation à des sentiments antirusses sur fond de montée du racisme et de la xénophobie dans de nombreux pays de l'Union européenne, de l'augmentation du nombre de groupes ultra-nationalistes et de la complaisance envers le néonazisme, que ce soit en Ukraine ou ailleurs, menace de manière évidente la stabilité européenne", a-t-il déclaré, cité par l'agence Ria Novosti. Jeudi, le président russe Vladimir Poutine a mis en demeure les Européens d'assurer le paiement des milliards de dette de l'Ukraine, faute de quoi leur approvisionnement en gaz serait menacé. Son homologue américain, Barack Obama, a aussitôt rétorqué qu'une escalade de la situation en Ukraine conduirait à de nouvelles sanctions américaines et européennes contre Moscou. Vendredi, M. Lavrov a néanmoins salué la tenue de pourparlers à quatre (Etats-Unis, Russie, Ukraine, Union européenne), prévus la semaine prochaine, à Vienne ou Genève, selon les sources. "Nous nous félicitons des récents changements dans la position de l'UE et des appels à une consultation entre la Russie et l'UE et les pays partenaires", a-t-il souligné. "Nous sommes prêts pour cela, y compris à aborder les questions liées au message du président Poutine envoyé aux dirigeants des pays européens, qui reçoivent du gaz russe par transit via l'Ukraine", a-t-il poursuivi. Le chef de la diplomatie russe a par ailleurs de nouveau appelé les autorités pro-européennes de Kiev à mener de "réelles réformes" pour sortir de la crise. Il a également indiqué qu'une "désescalade de la crise ukrainienne était tout à fait possible" si les tentatives de légitimer les autorités de Maïdan, haut lieu des manifestations pro-européennes dans le centre de Kiev, étaient abandonnées. (Belga)

Nos partenaires