Uber - "J'aimerais que Uber vienne me parler"

16/04/14 à 21:24 - Mise à jour à 21:24

Source: Le Vif

(Belga) La ministre bruxelloise des Transports Brigitte Grouwels (CD&V) a invité, mercredi soir sur le plateau de Terzake (VRT), le service de taxi alternatif Uber à venir la rencontrer. Elle a toutefois averti que les personnes qui offriraient ce service seraient mises à l'amende si elles étaient attrapées.

Une astreinte de 10.000 euros est prévue pour chaque contravention, selon une décision récente du tribunal de commerce de Bruxelles. Interrogée mercredi soir, la ministre a assuré que la décision de justice serait respectée. Elle a toutefois ajouté souhaiter avoir un entretien avec les responsables d'Uber qu'elle n'a jusqu'ici jamais rencontré. "J'aimerais que Uber prenne contact avec moi et vienne me parler. Ils ont débarqué à Bruxelles comme des cowboys", selon elle. La ministre CD&V n'a toutefois pas exclu une modification de la législation. "Je n'ai pas dit que la réglementation bruxelloise était la loi de la nature. La question est juste de savoir si Uber est prêt à se conformer aux règles minimales, pour la sécurité des clients". (Belga)

Nos partenaires