Turtelboom sous le feu des questions à la Chambre

27/06/13 à 17:03 - Mise à jour à 17:03

Source: Le Vif

(Belga) La ministre de la Justice Annemie Turtelboom a dû défendre sa politique jeudi en séance plénière de la Chambre dans cinq dossiers qui ont fait l'objet de questions de huit députés, suscitant une flopée de critiques de l'opposition, mais parfois aussi au sein de la majorité.

Turtelboom sous le feu des questions à la Chambre

La ministre a ainsi été interrogée sur la réforme de l'aide juridique qui a reçu un feu orange du Conseil d'État, la députée PS Özlem Özen s'inquiétant notamment de savoir où en était le nouveau projet de nomenclature des avocats pro deo. Alors que le Conseil d'État a fait observer que la réforme en projet ne pouvait pas s'appliquer aux justiciables les plus vulnérables, Marie-Christine Marghem (MR) s'est demandée quelle serait encore la marge de manoeuvre budgétaire de la ministre, l'objectif initial étant de dégager un certain nombre de mesures d'économies. "On perd 3 des 6 millions d'euros. La grosse montagne qui s'appelait déjà réformette va accoucher d'une souris qui s'appelle 'rien du tout'", a-t-elle lancé sous les applaudissements de l'opposition. Sonja Becq (CD&V) a pour sa part appelé à une grande réforme qui tienne à la fois compte des nécessités budgétaires et de la situation des plus vulnérables, y compris dans la première ligne. Le gouvernement répondra à l'avis du Conseil d'État "soit en adaptant(le projet) soit en répondant aux questions", a affirmé la ministre. Elle a répété que le Conseil d'État avait validé six propositions du projet. (Belga)

Nos partenaires