Turquie: un procureur d'Istanbul inculpe 255 personnes pour les manifestations de juin

10/12/13 à 16:35 - Mise à jour à 16:35

Source: Le Vif

(Belga) Le bureau du procureur d'Istanbul a formellement inculpé mardi 255 personnes, dont sept citoyens étrangers, pour leur participation à la vague de violentes manifestations antigouvernementales qui a agité la plus grande ville de Turquie en juin dernier.

Ces personnes sont accusées de toute une série de délits, dont des violations du droit à manifester, des dommages causés à des propriétés privées ou des lieux de cultes, des coups et blessures portés contre des membres des forces de l'ordre ou des vols, a indiqué le bureau du procureur. Les faits reprochés à ces 255 inculpés incluent l'effraction dans la mosquée de Dolmabahçe, sur les rives du Bosphore, non loin des bureaux stambouliotes du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, un incident très controversé en juin. M. Erdogan avait alors accusé les dizaines de personnes qui avaient trouvé refuge dans cette mosquée pour fuir des échauffourées avec les forces de l'ordre d'y être entrées avec leurs chaussures et d'y avoir bu de la bière. Interrogé à l'époque par la police, l'imam de la mosquée avait démenti le chef du gouvernement, assurant qu'aucun intrus n'y avait consommé de l'alcool, un geste sacrilège aux yeux des musulmans. La vague d'inculpations révélée mardi est la plus importante lancée depuis la fronde politique sans précédent qui a visé le gouvernement islamo-conservateur, au pouvoir depuis 2002. Selon les ONG, plusieurs milliers de personnes ont été interpellées par la police pendant ces manifestations, qui ont réuni plus de 2,5 millions de personnes dans près de cent villes turques pendant les trois premières semaines du mois de juin. Les affrontements entre policiers et manifestants ont fait 6 morts et plus de 8.000 blessés, selon l'association des médecins turcs. (Belga)

Nos partenaires