Turquie: Erdogan lance les travaux du 3e aéroport géant d'Istanbul

07/06/14 à 21:21 - Mise à jour à 21:21

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a posé dimanche la première pierre du troisième aéroport d'Istanbul, un projet pharaonique controversé ayant pour ambition d'accueillir à terme 150 millions de passagers par an, ce qui en ferait l'un des plus grands aéroports du monde.

"Le plus grand aéroport du monde va émerger ici", a déclaré M. Erdogan au cours de la cérémonie de lancement des travaux, affirmant qu'il s'agissait d'un "jour historique" pour Istanbul et pour la Turquie. La première phase des travaux devrait être achevée le 29 octobre 2017, et la nouvelle infrastructure devrait accueillir 150 millions de passagers par an lorsqu'elle sera pleinement opérationnelle en 2018, selon le Premier ministre. Ce projet de 22 milliards d'euros qui a soulevé une vive polémique a pour ambition de rivaliser avec l'aéroport international Al Maktoum de Dubaï, inauguré en octobre 2012 et qui prévoit une capacité de 160 millions passagers par an. La construction et l'exploitation pendant vingt-cinq ans de ce troisième aéroport d'Istanbul a été accordée en mai 2013, à l'issue d'un appel d'offres, à un consortium d'entreprises turques pour une somme record de plus de 30 milliards d'euros. Le projet s'est heurté à l'hostilité des organisations écologistes qui ont dénoncé "un massacre environnemental" dans une zone boisée située près du lac Terkos, l'un des six principaux réservoirs d'eau potable d'Istanbul. Il fait partie d'une série de projets pharaoniques décidés par M. Erdogan, ancien maire d'Istanbul, parmi lesquels un troisième pont sur le Bosphore, déjà en construction, et le percement d'un large canal reliant la mer Noire à la mer de Marmara pour détourner le trafic qui engorge le détroit. Ces projets ont alimenté la colère des manifestants qui s'étaient mobilisés en juin 2013 pour sauver un parc d'Istanbul menacé par un projet de centre commercial, mouvement qui s'était tranformé en fronde antigouvernementale dans l'ensemble du pays. (Belga)

Nos partenaires