Turquie - Après l'ultimatum, Erdogan rencontre les délégués des manifestants

14/06/13 à 00:05 - Mise à jour à 00:05

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a reçu jeudi soir dans sa résidence d'Ankara un groupe de représentants des manifestants du parc Gezi à Istanbul, quelques heures après leur avoir lancé un ultimatum, ont rapporté les médias.

Turquie - Après l'ultimatum, Erdogan rencontre les délégués des manifestants

Cette délégation est composée d'artistes et de représentants de la société civile, représentants autorisés des occupants de la place Taksim, dont le projet d'aménagement est à l'origine de la fronde contre le gouvernement islamo-conservateur de M. Erdogan. Ce dernier s'est entretenu pendant près de cinq heures mercredi soir dans la capitale turque avec un premier groupe de représentants des manifestants qu'il avait lui-même choisis, mais la composition du groupe n'avait pas reçu l'approbation des manifestants les plus récalcitrants. Cette fois, ce sont des militants de la première heure, ceux de la Solidarité Taksim, autorisés à les représenter, qui rencontrent pour la première fois le chef du gouvernement, a-t-on précisé de source informée. L'entretien de M. Erdogan avec la délégation d'une dizaine de représentants a débuté vers 23h00 locales (22h00 HB), a précisé la chaîne de télévision d'information CNN-Türk. Aucune déclaration n'a été faite avant l'entrevue. Pressé d'en finir avec la fronde qui agite son pays depuis deux semaines, M. Erdogan s'est montré menaçant en adressant un "dernier avertissement" aux milliers d'irréductibles qui occupent toujours le jardin public, dont la destruction annoncée a donné le coup d'envoi de la contestation. Quelques heures plus tard, Solidarité Taksim a rejeté son ultimatum. Les manifestants ont également rejeté le référendum municipal sur l'aménagement du parc proposé par le Premier ministre. (Belga)

Nos partenaires