Turquie - 85 arrestations dans une rafle contre l'extrême gauche

18/01/13 à 16:21 - Mise à jour à 16:21

Source: Le Vif

(Belga) La police turque a arrêté vendredi matin dans plusieurs villes du pays 85 personnes soupçonnées de liens avec une organisation clandestine d'extrême gauche et de planifier des attentats, a-t-on appris de sources concordantes. Parmi les suspects arrêtés lors de ce vaste coup de filet lancé à Ankara, Izmir, Istanbul et d'autres villes figurent 13 avocats d'une association de juristes connue pour défendre les militants d'extrême gauche, a rapporté la télévision d'information NTV.

Turquie - 85 arrestations dans une rafle contre l'extrême gauche

Une responsable de l'antenne de l'Association des juristes progressistes (CHD) à Ankara a confirmé des perquisitions et "une dizaine" d'arrestations au sein de l'organisation. A Istanbul, un groupe d'avocats s'est rassemblé devant le palais de justice de Caglayan, sur la rive européenne de la mégalopole turque, en déployant des banderoles "Libérez nos collègues" ou "La terreur policière contre les avocats se poursuit". Ce coup de filet mené par la police antiterroriste vise les milieux proches du Parti/Front révolutionnaire de libération du peuple (DHKP-C), à l'origine de nombreuses actions violentes en Turquie depuis la fin des années 1970. Selon Anatolie citant des sources non identifiées, les personnes interpellées, dont deux enseignants et plusieurs étudiants, sont soupçonnées de préparer des attentats contre la police et l'armée. Le DHKP-C a revendiqué le 11 septembre dernier un attentat-suicide qui a coûté la vie à un policier à Istanbul. Il figure sur la liste des organisations considérées comme terroristes par les Etats-Unis et l'Union européenne. (ADEM ALTAN)

Nos partenaires