Turquie: 18 membres d'un parti de gauche écroués après les manifestations

21/06/13 à 10:38 - Mise à jour à 10:38

Source: Le Vif

(Belga) Dix-huit membres du Parti socialiste des opprimés turc(ESP) ont été inculpés et placés en détention vendredi pour leur participation aux manifestations contre le gouvernement des trois dernières semaines en Turquie, a-t-on appris auprès de l'association des avocats CHD.

Turquie: 18 membres d'un parti de gauche écroués après les manifestations

Les membres de l'ESP, une petite formation très active pendant la contestation, sont poursuivis pour "appartenance à une organisation terroriste" et "destruction de biens publics", des charges punies de plusieurs années de prison, a précisé la chaîne de télévision d'information NTV. La police avait arrêté mardi matin à leur domicile d'Istanbul plusieurs dizaines de membres de l'ESP et perquisitionné les locaux d'un quotidien, Atilim, et d'une agence de presse, Etkin, proches de cette formation politique. D'autres interpellations ont été réalisées dans la capitale Ankara. Le ministre turc de l'Intérieur, Muammer Güler, avait évoqué un coup de filet avec 62 arrestations à Istanbul et 23 à Ankara. "L'opération, préparée depuis un an (...) vise l'organisation terroriste MLKP (Parti communiste marxiste-léniniste), qui a également participé aux manifestations du parc Gezi", d'où est parti le mouvement national de contestation, a affirmé M. Güler. Au total, 24 personnes ont d'ores et déjà été placées en détention depuis l'intervention de la police samedi pour évacuer le parc Gezi, le dernier bastion des manifestants qui réclamaient depuis le 31 mai la démission du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan. (Belga)

Nos partenaires