Turnhout - La majorité a basculé à la suite d'un rififi interne à la N-VA

07/10/13 à 17:08 - Mise à jour à 17:08

Source: Le Vif

(Belga) La majorité communale de la ville de Turnhout, située en Campine anversoise, est en train de basculer à la suite d'un rififi interne à la section de la N-VA et l'acte de défiance posé par six de ses élus à l'égard du bourgmestre de la formation nationaliste, Erwin Brentjens et d'un échevin. En interne, le torchon brûlait depuis plusieurs semaines, certains élus N-VA reprochant aux bourgmestre et à l'échevin issu de leurs rangs de ne pas respecter certains accords. Une menace d'expulsion du parti à l'égard de ces élus contestataires, et une tentative de médiation n'y ont rien changé. Le sp.a et le CD&V, partenaires de l'ancienne majorité ont conclu lundi un accord de principe avec Groen et la formation locale TIM (Turnhout Iedereen Mee) pour conclure un nouvel accord de majorité.

Turnhout - La majorité a basculé à la suite d'un rififi interne à la N-VA

Cette annonce a été faite quelques heures après la reconnaissance par le ministre des Affaires Intérieures flamandes Geert Bourgeois (N-VA) de l'incapacité de gérer cette commune de 42.000 habitants. Les quatre formations ont décidé de gérer Turnhout ensemble durant les cinq prochaines années. Eric Vos (TIM) est pressenti pour occuper le siège de bourgmestre. La nouvelle majorité a fait savoir lundi qu'elle entendait se mettre immédiatement au travail pour préparer un projet de budget qui nécessitera de trouver 50 millions d'euros d'économies et le déposer dans les délais au gouvernement flamand. (Belga)

Nos partenaires