Tunisie: prison ferme pour un salafiste ayant profané la tombe de Bourguiba

26/09/12 à 16:04 - Mise à jour à 16:04

Source: Le Vif

(Belga) Un militant salafiste tunisien a été condamné mercredi par le tribunal de première instance de Monastir à huit mois de prison ferme pour "profanation" du mausolée du père de l'indépendance tunisienne, Habib Bourguiba, érigé dans la ville.

Il a été condamné à six mois de détention pour la profanation du mausolée et à deux mois pour "dégradation de biens d'autrui", a précisé l'agence officielle TAP. Originaire de Nefza, au nord-ouest de la Tunisie, ce quadragénaire était entré mi-septembre dans le mausolée de Bourguiba, un bouquet de fleurs à la main, avant de franchir le cordon de sécurité placé autour de la sépulture pour se saisir d'un exemplaire du Coran placé en permanence sur le tombeau. Il a aussi dégradé des tableaux retraçant l'histoire du premier président tunisien, avant d'être maîtrisé par des gardiens. Le père de l'indépendance tunisienne en 1956 est une figure honnie des milieux islamistes, réprimés sous son régime. Bourguiba avait aussi fait de la Tunisie un Etat laïc. Le mausolée --un somptueux ensemble avec une coupole dorée et deux minarets-- avait été construit du vivant du premier président tunisien pour abriter sa tombe et celles des membres de sa famille, dans le centre de Monastir. Président de la Tunisie de 1956 à1987, Habib Bourguiba est décédé en avril 2000 à l'âge de 97 ans après avoir vécu reclus pendant 13 ans. Il avait été déposé par Zine El Abidine Ben Ali, qui a été lui-même renversé en janvier 2011 par une révolution. (DGO)

Nos partenaires