Tunisie: ouverture d'une enquête sur les jets de pierres contre le président

19/12/12 à 11:39 - Mise à jour à 11:39

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement tunisien a annoncé mercredi l'ouverture d'une enquête pour déterminer qui se trouve derrière les jets de pierres ayant visé, en début de semaine, le président Moncef Marzouki lors du deuxième anniversaire du début de la révolution.

Tunisie: ouverture d'une enquête sur les jets de pierres contre le président

Le gouvernement a indiqué dans un communiqué avoir "décidé d'ouvrir une enquête judiciaire sur ces événements pour déterminer la responsabilité juridique des individus, des associations et des partis politiques qui se cachent derrière". Des manifestants en colère ont jeté des pierres lundi sur Moncef Marzouki et le président du Parlement Mustapha Ben Jaafar, qui s'exprimaient devant la foule pour marquer à Sidi Bouzid, berceau du soulèvement, les deux ans du début de la première des révolutions arabes. Les deux hommes n'ont pas été touchés mais ils ont dû être évacués précipitamment de la tribune. Les revendications économiques et sociales étaient au coeur de la révolution tunisienne, mais le chômage et une croissance anémique, deux ans après le début de la révolte, continuent de miner le pays. Si bien que les manifestations, émaillées de violences, se sont multipliées ces derniers mois. Outre ces espoirs déçus, la Tunisie est déstabilisée par une impasse politique, faute de compromis sur la future Constitution, 14 mois après l'élection de la Constituante, tandis que des groupuscules islamistes radicaux ont mené plusieurs coup d'éclats, parfois sanglants. (FETHI BELAID)

Nos partenaires