Tunisie: le chef d'état-major annonce son départ de l'armée

25/06/13 à 11:51 - Mise à jour à 11:51

Source: Le Vif

(Belga) Le chef d'état-major interarmes tunisien, le général Rachid Ammar, a annoncé qu'il prenait sa retraite, quittant ainsi ses fonctions à la tête des forces armées au moment où le pays est confronté à l'émergence des groupes armés rattachés à Al-Qaïda.

Tunisie: le chef d'état-major annonce son départ de l'armée

"J'ai demandé à faire valoir mon droit à la retraite, puisque j'ai largement atteint l'âge limite", a déclaré le général Ammar, 67 ans, selon des propos retransmis mardi par les radios tunisiennes. Le général Ammar, qui a fait cette annonce surprise lundi soir lors d'une émission de la télévision privée Ettounsiya, a indiqué avoir présenté une demande formelle de départ à la retraite au président Moncef Marzouki, qui l'a acceptée. Cette décision intervient alors que la Tunisie, en transition politique, est confrontée à l'activité de groupes armés liés à Al-Qaïda sur les hauteurs ouest du pays, près de la frontière algérienne. Des voix se sont élevées récemment pour dénoncer l'incapacité de l'armée à neutraliser un maquis jihadiste sur le Mont Chaambi, où des dizaines d'activistes sont pourchassés en vain depuis décembre dernier. Le rôle de l'armée tunisienne durant la révolution qui a chassé l'ancien président Ben Ali en janvier 2011 a été salué et le général Ammar avait été décrit comme l'homme qui a désobéi à Ben Ali, refusant de verser plus de sang lors de la répression du soulèvement populaire. Le président Marzouki a décoré lundi le général Ammar en dénonçant les critiques dont est l'objet le commandement de l'armée, lors d'une cérémonie de célébration du 57e anniversaire de l'armée au palais de Carthage. Mais aucune annonce n'a été faite par la présidence au sujet d'un changement à la tête de l'état-major. (Belga)

Nos partenaires