Tunisie: des centaines d'habitants de Sidi Bouzid aux obsèques de Brahmi

27/07/13 à 11:15 - Mise à jour à 11:15

Source: Le Vif

(Belga) Des centaines d'habitants de Sidi Bouzid, où est né le député opposant Mohamed Brahmi assassiné jeudi se sont déplacés à Tunis pour ses funérailles ce samedi, alors que cette ville (centre-ouest) est gagnée par la contestation.

Tunisie: des centaines d'habitants de Sidi Bouzid aux obsèques de Brahmi

Selon un journaliste de l'AFP, des centaines d'habitants ont pris la route à l'aube pour Tunis après une nuit agitée durant laquelle des heurts ont eu lieu entre la police et des jeunes manifestants qui ont bloqué la circulation et mis le feu à des pneus. La police a fait usage de gaz lacrymogènes pour les disperser et un policier a été hospitalisé après s'être blessé en tombant d'un véhicule circulant à toute allure. Sidi Bouzid, ville déshéritée qui a donné naissance au soulèvement contre le régime de Ben Ali en 2011, a entamé un mouvement de désobéissance encadré par le Front populaire (alliance de la gauche) et la section régionale de la centrale syndicale UGTT. Un conseil des notables a été mis en place pour la gestion des affaires de leur cité jusqu'à la chute du pouvoir actuel, mot d'ordre des manifestants depuis l'assassinat de Mohamed Brahmi, tué jeudi par balles devant son domicile, près de Tunis. Des conseils similaires ont été créés dans trois localités dépendant du chef-lieu Sidi Bouzid: Regueb, Mekessi et Menzel Bouzaine, selon la même source. "Sidi Bouzid n'est plus sous l'autorité centrale et ne reçoit plus d'ordre de la part du gouvernement", dirigé par le parti islamiste Ennahda tenu pour responsable du meurtre, a déclaré à la radio Touhami Abdouli, ancien secrétaire d'Etat originaire de la ville. Selon lui, Ennahda est le seul responsable de ce qui arrive actuellement à la Tunisie", a-t-il affirmé. (Belga)

Nos partenaires