Tunisie: démarrage des pourparlers sur le futur gouvernement

23/12/13 à 13:28 - Mise à jour à 13:28

Source: Le Vif

(Belga) Les pourparlers pour déterminer le calendrier de formation du gouvernement par le futur Premier ministre Mehdi Jomaâ, un indépendant censé conduire la Tunisie vers des élections, ont démarré lundi après trois reports, a constaté un journaliste de l'AFP.

Tunisie: démarrage des pourparlers sur le futur gouvernement

Parrainés par la centrale syndicale UGTT, ces pourparlers doivent fixer le calendrier de l'entrée en fonction de M. Jomaâ, et donc de la démission du Premier ministre, Ali Larayedh, issu du parti Ennahda. Les islamistes d'Ennahda, qui dirigent l'actuel gouvernement depuis octobre 2011, ont accepté de quitter le pouvoir à condition qu'en parallèle soit adoptée la future Constitution, en cours d'élaboration depuis deux ans, et que le calendrier des futures élections soit fixé. M. Jomaâ avait promis de "favoriser les conditions appropriées pour des élections transparentes et crédibles, d'assurer la sécurité des Tunisiens, et de promouvoir l'économie". Sa désignation est intervenue à l'issue de deux mois de négociations tendues destinées à sortir la Tunisie de sa crise politique déclenchée par l'assassinat par balles d'un opposant de gauche le 25 juillet. La Tunisie est privée d'institutions pérennes faute de consensus sur la Constitution trois ans après le début de la révolution ayant chassé mi-janvier 2011 le président Zine El Abidine Ben Ali du pouvoir. Le pays est aussi déstabilisé régulièrement par l'essor de groupes jihadistes et les problèmes socio-économiques qui étaient déjà au coeur du soulèvement de 2010-2011. (Belga)

Nos partenaires