Tunisie: arrestation de suspects dans l'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd

21/02/13 à 18:36 - Mise à jour à 18:36

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre tunisien de l'Intérieur, Ali Larayedh, a annoncé jeudi l'arrestation de suspects dans l'assassinat le 6 février de l'opposant de gauche Chokri Belaïd, qui a plongé le pays dans la tourmente.

Tunisie: arrestation de suspects dans l'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd

"L'enquête a bien progressé au point d'arriver à l'arrestation de suspects", a déclaré à la presse M. Larayedh, sans préciser le nombre ou l'identité des personnes arrêtées. "L'enquête n'a pas abouti encore à l'identification du tueur, de ceux qui sont derrière cet assassinat et de ses mobiles", a ajouté M. Larayedh, se refusant de donner plus de détails en invoquant le secret de l'instruction. M. Larayedh, qui s'est adressé à la presse en présence du chef du gouvernement démissionnaire Hamadi Jebali, a précisé que ce dernier avait rencontré les cadres du ministère de l'Intérieur pour les exhorter à "continuer de travailler jusqu'à la formation d'un nouveau gouvernement". La famille de Chokri Belaïd, un opposant de gauche anti-islamiste tué de trois balles devant chez lui à Tunis, avait accusé le parti Ennahda, dont sont issus MM. Jebali et Larayedh et qui dément toute implication dans cet assassinat qui a provoqué des émeutes en Tunisie. Le jour du meurtre, M. Jebali a prôné la formation d'un gouvernement apolitique de technocrates. Mais devant le rejet de son initiative par son propre parti Ennahda, dont il est le numéro deux, il a démissionné mardi. Ennahda a annoncé jeudi que M. Jebali avait refusé sa proposition de reprendre la tête du gouvernement, et devait tenir une réunion d'urgence de son conseil élargi pour lui trouver un successeur. (PVO)

Nos partenaires