Tueurs du Brabant - Le suspect restera sous les verrous

30/05/14 à 17:49 - Mise à jour à 17:49

Source: Le Vif

(Belga) La chambre des mises en accusation de Mons a finalement décidé, vendredi en fin d'après-midi, de maintenir en détention l'individu âgé de 68 ans, qui faisait partie du panel de portraits-robots, dans le dossier des tueries du Brabant. Le suspect est maintenu en prison depuis le 13 mai.

Le suspect s'était livré à des confidences auprès de l'un de ses amis, des déclarations qu'il ne nie pas avoir faites. Mais depuis son interpellation, il affirme les avoir inventées. La chambre des mises en accusation devait analyser la libération ou non de l'individu qui comparait sous neuf chefs d'inculpation dont celui de vol avec violence avec la circonstance aggravante de meurtre. L'arrêt de la chambre des mises en accusation de Mons est tombé en fin d'après-midi et prolonge ainsi la détention du suspect. Pour le procureur général, Christian De Valkeneer, le suspect devait être maintenu en détention. Pour Me Jean-Edmond Mairiaux, l'avocat du sexagénaire, les indices étaient insuffisants pour maintenir le mandat d'arrêt confirmé par la chambre du conseil de Charleroi à l'encontre de son client dans ce dossier des tueries du Brabant. (Belga)

Nos partenaires