Tueurs du Brabant - Le suspect a comparu devant la chambre des mises en accusation de Mons

27/05/14 à 14:53 - Mise à jour à 14:53

Source: Le Vif

(Belga) La chambre des mises en accusation de Mons a analysé mardi, en fin de matinée, l'appel du mandat d'arrêt confirmé par la chambre du conseil de Charleroi à l'encontre du suspect dans le dossier des Tueries du Brabant. La chambre des mises se prononcera vendredi sur la libération ou non de l'individu âgé de 68 ans, maintenu en détention depuis le 13 mai. Le suspect comparait sous neuf chef d'inculpation dont celui de vol avec violence avec la circonstance aggravante de meurtre.

L'avocat du suspect estime que les indices sont insuffisants pour le maintenir sous les verrous. Le rapport préliminaire des experts psychiatres a également été évoqué durant cette audience de la chambre des mises en accusation. Le rapport psychiatrique définitif doit encore être transmis et l'avocat de l'individu n'en a livré aucun détail. Le suspect nie les faits qui lui sont reprochés. Les enquêteurs de la Cellule du Brabant Wallon ont récolté en début d'année les déclarations d'un citoyen français affirmant avoir reçu les confidences de l'individu qui faisait partie du panel de portraits-robots. La chambre des mises en accusation se prononcera vendredi sur le maintien ou non en détention du suspect. (Belga)

Nos partenaires