Tueurs du Brabant - Après le MR, le sp.a contre la prescription

14/04/14 à 07:04 - Mise à jour à 07:04

Source: Le Vif

(Belga) Le président du sp.a Bruno Tobback a pris position, dans une réponse adressée à la fille d'une victime des tueries du Brabant, contre la prescription dans des dossiers de grande criminalité organisée, rejoignant ainsi le MR, rapporte lundi La DH/Les Sports.

Le sp.a veut rendre imprescriptibles en Belgique tous les homicides commis par une bande ou une organisation criminelle, "et puisqu'il s'agirait d'une loi de procédure, elle pourrait être d'application immédiate, y compris pour la Bande de Nivelles", a répondu M. Tobback à Patricia Finné, fille de victime et partie civile dans le dossier des tueries du Brabant. Cette dernière avait adressé en mars dernier une lettre ouverte aux responsables politiques, les interpellant sur la menace de prescription pesant sur ces tueries des années '80 qui ont fait 28 morts. De son côté, le président du MR Charles Michel avait annoncé dès l'an passé qu'il était favorable à un nouveau report de la prescription et qu'il déposerait une proposition de loi en ce sens devant la commis sion de la Justice, rappelle La DH. (Belga)

Nos partenaires