Trois parlementaires belges suivent le mega-procès de 44 journalistes en Turquie

22/04/13 à 08:11 - Mise à jour à 08:11

Source: Le Vif

(Belga) Une délégation non officielle de trois parlementaires belges a atterri dimanche soir en Turquie pour assister, à partir de lundi, aux nouvelles audiences dans l'affaire "KCK Presse" où 44 journalistes (dont 24 détenus) sont poursuivis pour appartenance à une organisation illégale ou propagande en sa faveur, en l'occurrence le PKK qui milite pour une plus grande autonomie du Kurdistan.

Trois parlementaires belges suivent le mega-procès de 44 journalistes en Turquie

Les audiences ont lieu devant une juridiction basée au sein de la gigantesque prison spéciale de Silivri, près d'Istanbul. Cette mission, composée de Jean-Claude Defossé (Ecolo), Fatoumata Sidibé (FDF) et André du Bus (CDH), compte également se pencher sur le sort réservé à la liberté d'expression et à la liberté de presse en Turquie, pays candidat à l'Union européenne. En Belgique, le Sénat et le parlement de la fédération Wallonie Bruxelles ont adopté des propositions de résolution pour exprimer l'inquiétude des parlementaires au sujet des atteintes à ces libertés fondamentales dans plusieurs pays candidats à l'adhésion, dont la Turquie, a rappelé André Du Bus. Le journaliste indépendant Mehmet Koksal, vice-président de l'Association des Journalistes Professionnels, accompagne la délégation belge sur le terrain. La reprise ce lundi 22 avril des audiences dans l'affaire KCK Presse, où la plupart des journalistes poursuivis sont accusés d'avoir fait la propagande du PKK, se fait alors que le gouvernement turc a lui-même entamé des négociations historiques avec le PKK, a souligné Mehmet Koksal. A la suite de l'adoption d'un quatrième paquet de réformes judiciaires, les inculpés vont pouvoir ce lundi, pour la première fois, se défendre en langue maternelle kurde avec l'aide d'interprètes turcs, si le magistrat autorise l'application de la nouvelle disposition. (Belga)

Nos partenaires