Trois ministres demandent davantage de moyens pour la coopération au développement

03/06/13 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

(Belga) Trois ministres européens de la Coopération au développement, le Belge Jean-Pascal Labille (PS), le Français Pascal Canfin et l'Allemand Dirk Niebel, appellent à affecter les revenus de la taxe Tobin à la Coopération au développement, peut-on lire lundi dans une carte blanche que publient De Morgen et Le Soir.

Dans toute l'Europe, les budgets consacrés à la lutte contre la pauvreté souffrent des plans d'austérité, constatent-ils. Ce qui met en danger la lutte contre les pandémies telles que le sida et le paludisme, les changements climatiques et la mortalité infantile. "Utilisons une partie des transactions financières afin de résoudre le problème de la pauvreté", écrivent-ils ainsi. Les trois ministres soulignent que "l'essor économique, notamment dans les pays émergents, ne doit pas faire oublier que la pauvreté reste la dure réalité pour 1,3 milliard d'êtres humains qui vivent avec moins de 1 euro par jour." Si les inégalités sociales se sont réduites dans certains pays, elles persistent ou augmentent dans d'autres. Nous sommes mobilisés sur la scène internationale pour pour que d'ici 2030 au plus tard l'humanité parvienne à éradiquer la pauvreté extrême, poursuivent-ils. Selon les trois ministres, la taxe Tobin constitue un levier idéal. "Cette taxe permettra de faire contribuer de manière juste et substantielle le secteur financier aux biens publics mondiaux comme l'éradication de la faim dans le monde et la protection du climat". "Cette opportunité est historique, saisissons-la", concluent-ils. (Belga)

Nos partenaires