Trois interpellations pour enlèvement d'un bébé sur une île grecque

23/10/13 à 21:47 - Mise à jour à 21:47

Source: Le Vif

(Belga) Trois membres de la communauté rom de Grèce ont été arrêtés mercredi sur l'île de Lesbos, soupçonnés d'avoir enlevé un bébé qu'ils tentaient de faire inscrire à l'état civil, a-t-on appris de source policière.

Il s'agit d'une femme âgée de 51 ans, de son fils de 21 ans et d'une femme de 19 ans. L'enfant est âgé de deux mois et demi, a indiqué le responsable de la zone de police de l'Egée du nord. "Ils ont été arrêtés alors qu'ils étaient en train d'enregistrer l'enfant avec de faux documents auprès des autorités locales" à Mytilène, la capitale de l'île. Après les proportions prises par la découverte, la semaine dernière, de "Maria", une fillette à l'identité inconnue dans un camp rom du centre de la Grèce, les services administratifs sont "en alerte" et ont interrogé les trois adultes sur l'origine de l'enfant. Ceux-ci ont reconnu que le bébé n'était pas à eux: "Ils ont déclaré que l'enfant leur avait été donné fin juillet par une autre femme rom" à l'extérieur de hôpital Laïko, dans le centre d'Athènes. "Ils avaient en leur possession des papiers indiquant que l'enfant était né à l'hôpital Sainte Olga, à Nea Ionia", dans la banlieue de la capitale grecque, a ajouter l'officier de police. Les trois suspects seront présentés jeudi à un procureur. Le retentissement du cas de la petite Maria a poussé les autorités grecques à renforcer les contrôles dans un pays où sont critiquées les règles d'adoption et d'enregistrement des naissances. (Belga)

Nos partenaires