Trois ans de prison requis à l'encontre de quatre vendeurs de cannabis verviétois

03/09/12 à 20:14 - Mise à jour à 20:14

Source: Le Vif

(Belga) Le substitut du procureur du Roi d'Eupen a requis, lundi matin, trois ans de prison, avec sursis pour une partie, à l'encontre de quatre jeunes Verviétois poursuivis pour culture et vente du cannabis.

Quatre jeunes originaires de la région verviétoise ont comparu lundi devant le tribunal correctionnel d'Eupen. Ils sont poursuivis pour avoir cultivé près de 2.000 plants de cannabis dans une plantation découverte à Dison, en mai 2010. Le parquet estime que 25 kilos de marijuana ont été récoltés dans cette plantation et qu'un peu plus de 101.000 euros de gains illicites ont été générés. Le substitut du procureur a réclamé pour les quatre trafiquants des peines d'emprisonnement de trois ans avec sursis pour un tiers ou la moitié de la peine, une amende de 5.500 euros et une confiscation spéciale de 25.460 euros par personne. Un autre jeune homme, qui se fournissait à Dison avant d'installer une plantation au domicile de sa mère, est également poursuivi, tout comme cette dernière. Ils encourent des peines respectives de 18 et 12 mois de prison, avec sursis pour la moitié, et une amende de 5.500 euros. Cette peine pourrait être assortie d'une confiscation spéciale de 10.145 euros pour le jeune homme. Le parquet a également estimé que le propriétaire des lieux ne pouvait pas ignorer les activités des locataires et a requis à son encontre trois ans de prison, avec sursis pour la moitié. Le jugement sera rendu le 22 octobre prochain. (PVO)

Nos partenaires