Tricherie dans les forces nucléaires américaines: neuf officiers renvoyés

28/03/14 à 00:08 - Mise à jour à 00:08

Source: Le Vif

(Belga) Neuf officiers des unités de lancements de missiles nucléaires sont en passe d'être renvoyés de l'armée pour leur commandement "malsain" des militaires soupçonnés d'avoir triché à des examens de routine, a annoncé jeudi l'armée de l'Air américaine.

"Neuf officiers occupant des positions de direction à la base de Malmstrom sont en passe d'être renvoyés. Un autre officier a présenté sa démission et va partir en retraite", a affirmé la secrétaire à l'Air Force Deborah Lee James lors d'une conférence de presse. Ces officiers, pour l'essentiel des lieutenants-colonels et des colonels, font les frais du scandale qui a frappé en janvier les forces nucléaires américaines quand l'Air Force a ouvert une enquête sur 100 officiers chargés du lancement des missiles nucléaires intercontinentaux (ICBM) de la base de Malmstrom (Montana) pour tricherie à un examen de routine de leurs compétences. L'enquête a finalement mis en hors de cause neuf de ces 100 officiers "missiliers" soupçonnés d'avoir participé à la triche ou de n'avoir rien dénoncé, selon Mme James. Une trentaine d'entre eux ont repris leur service tandis que le reste fait l'objet de mesure disciplinaires allant jusqu'au renvoi. Les neuf officiers en passe d'être renvoyés sont soupçonnés d'avoir instillé un climat malsain ayant poussé les hommes sous leurs ordres à tricher. "L'attention portée par le commandement à la perfection les a poussés à micro-gérer leurs hommes" en imposant notamment un "zéro défaut" par le biais d'examens constants, a expliqué le général Steven Wilson, un haut responsable des forces nucléaires américaines. "Alors que l'examen suppose un score de 90%, les hommes étaient sous pression pour obtenir un score de 100% à chaque test. Les chefs ont perdu de vue le fait que l'exécution sur le terrain est plus importante que ce qui se passe dans la salle de classe", a-t-il détaillé. "Aucun des officiers (missiliers) impliqués n'avait besoin d'informations (extérieures) pour réussir le test, ils se sont senti obligés de tricher pour atteindre le score parfait", a poursuivi le général, dénonçant une "importance excessive malsaine portée à la perfection". Quelque 190 officiers missiliers sont stationnés sur la base de Malmstrom et sont responsables de 150 des 450 missiles ICBM américains. (Belga)

Nos partenaires