Tricherie au casino de Namur - Un joueur accusé d'être à l'origine de la fraude plaide l'acquittement

14/05/14 à 14:39 - Mise à jour à 14:39

Source: Le Vif

(Belga) La défense a plaidé mercredi devant le tribunal correctionnel de Namur l'acquittement et le sursis pour la famille R., des clients habitués du casino de Namur qui auraient été à l'origine d'une "tricherie aux mises tardives" à la roulette en 2009. Le ministère public requiert jusqu'à 18 mois d'emprisonnement avec sursis pour les cinq employés et sept joueurs accusés d'escroquerie, association de malfaiteurs et corruption privée.

Tricherie au casino de Namur - Un joueur accusé d'être à l'origine de la fraude plaide l'acquittement

Selon Me Gras, le frère aîné et l'époux de la soeur devraient être acquittés: "Il n'y a pas de preuves concernant le premier, seules les accusations des autres prévenus. Le second était au courant, mais il n'a pas participé, il était extérieur à la tricherie." Quant à la soeur et au frère cadet de la famille, "ils sont tombés dans un engrenage et, drogués du jeu, ils n'étaient pas motivés par l'appât du gain, mais par l'envie de jouer", ajoute l'avocat. Pour les trois autres joueurs, la défense plaide la suspension du prononcé, demandant l'acquittement concernant la participation à l'association de malfaiteurs. Tous veulent la réduction des réclamations des parties civiles à 1 euro provisionnel. "Le casino est incapable de chiffrer le montant exact de son préjudice", s'est exclamée une avocate. Lors des répliques, l'avocate de la société exploitante du casino a réfuté les pressions exercées fin 2009 sur les cinq employés prévenus pour qu'ils démissionnent. La défense a rétorqué, documents à l'appui. Jugement le 25 juin. (Belga)

Nos partenaires