Tribunal Jeunesse Bruxelles - Une peine de travail pour le meurtrier de Kevin

07/11/12 à 16:27 - Mise à jour à 16:27

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal de la Jeunesse de Bruxelles a prononcé, mercredi, plusieurs mesures à l'encontre de l'un des deux mineurs responsables de la mort de Kevin Marichal, à Woluwe-Saint-Lambert, en janvier 2011. Le jeune, Victor, devra notamment prester cent heures de travaux d'intérêt général et poursuivre une guidance psycho-sociale jusqu'à ses 20 ans.

Le tribunal de la Jeunesse a estimé ne pas devoir se dessaisir de l'affaire et a prononcé différentes mesures à l'encontre de Victor, l'un des deux jeunes qui étaient suspectés du meurtre de Kevin Marichal. Le mineur devra réaliser une prestation éducative et d'intérêt général de cent heures, poursuivre une guidance psycho-sociale jusqu'à ses 20 ans, poursuivre une thérapie individuelle et encore entamer une guidance familiale. Il fera l'objet d'une surveillance du service de protection judiciaire jusqu'à ses 20 ans également. La juge a, en outre, fait une offre de médiation aux victimes, qui pourrait les aider à mieux saisir la réalité des faits ayant conduit à la mort de leur proche. Kevin Marichal faisait son jogging, le 14 janvier 2011, dans le Parc Georges-Henri à Woluwe-Saint-Lambert, lorsqu'il avait été agressé par deux mineurs. Il était décédé quelques minutes après la bagarre. Arsène, suspecté d'avoir donné les quarante-et-un coups de couteau qui ont provoqué la mort de la victime, comparaîtra, lui, devant la chambre de la Jeunesse de la cour d'appel de Bruxelles en décembre prochain. Le juge confirmera alors ou non le dessaisissement de son cas. (COR 954)

Nos partenaires