Tribunal correctionnel de Liège - 150 heures de travail après une bagarre entre filles dans un dancing

31/01/13 à 13:56 - Mise à jour à 13:56

Source: Le Vif

(Belga) Une Liégeoise de 24 ans a été condamnée jeudi à une peine de travail de 150 heures (ou deux ans de prison en cas de non-prestation) par le tribunal correctionnel de Liège, à la suite de faits de coups et blessures ayant entraîné une incapacité permanente. Lors d'une bagarre entre filles au dancing "Real", à Tongres, la prévenue avait frappé son opposée d'un coup de verre dans l'oeil. La victime avait perdu l'usage de cet oeil.

La bagarre s'était déroulée le 11 février 2005 au dancing "Real", à Tongres. La prévenue y fêtait son anniversaire. Lorsqu'elle s'est rendue aux toilettes, elle a involontairement bousculé une autre cliente de l'établissement, qui s'est retournée vers elle et l'a interpellée verbalement. Après échange d'insultes, la victime et deux de ses amis se sont précipités vers la prévenue pour la frapper d'un coup de poing. Cette dernière avait alors répliqué de manière disproportionnée et utilisé son verre pour frapper le visage de sa rivale. Le verre s'était brisé et avait perforé l'oeil de la victime. Cette jeune femme avait ensuite perdu l'usage de son oeil. La prévenue niait avoir déclenché l'agression et soutenait qu'elle s'est défendue. Elle prétendait qu'elle avait involontairement touché l'oeil de la victime en se protégeant. Mais le tribunal n'a pas retenu cette version des faits. Le juge a considéré que le geste était volontaire et qu'il ne pouvait s'assimiler à de la légitime défense en raison de son caractère disproportionné. (PVO)

Nos partenaires