Tribunal correctionnel de Dinant - Un automobiliste poursuivi pour avoir voulu écraser un policier à Noiseux

08/11/12 à 15:54 - Mise à jour à 15:54

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal correctionnel de Dinant a entamé jeudi le procès de Frédéric V., poursuivi pour avoir commis une rébellion armée, le 7 octobre 2010, à Noiseux (Somme-Leuze).

Frédéric V. comparaît pour avoir voulu écraser un policier qui se trouvait devant son véhicule afin de mesurer son alcoolémie. Le policier avait été contraint d'utiliser son arme de service. Le prévenu avait, avant les faits, évité un contrôle de police, rue de l'Ourthe, à Noiseux, en empruntant une petite route. Deux policiers, qui avaient vu que ce véhicule tentait d'échapper au contrôle, l'ont pris en chasse et l'ont retrouvé dans une rue en cul de sac. Lors du contrôle par les agents de police, Frédéric V. a refusé de retirer les clés de contact du véhicule. Il ne disposait que d'une photocopie de son permis de conduire et ne voulait pas dire s'il avait consommé de l'alcool. Devant ce refus, l'un des deux policiers est revenu avec un éthylotest devant le véhicule du prévenu. Mais ce dernier a démarré sa voiture et a pris la fuite. Pensant que Frédéric V. voulait le renverser, le policier a fait feu à deux reprises dans le pare-brise de la voiture. Le conducteur avait finalement été interpellé trois heures après les faits en état d'ébriété. Il avait expliqué avoir bu deux bières spéciales pour se remettre de ses émotions. Le parquet de Dinant a requis 8 mois de prison. Jugement le 6 décembre. (CHN)

Nos partenaires