Trente-cinq habitants de Grivegnée ont dû être relogées

15/07/14 à 19:35 - Mise à jour à 19:35

Source: Le Vif

(Belga) Trente-cinq personnes ne pourront pas réintégrer leur domicile, à la suite de l'explosion survenue mardi matin à Liège. Sur les 7 blessés, six ont déjà quitté l'hôpital et le dernier reste en observation. Les causes de l'accident et l'identité de la victime décédée ne sont pas encore connues.

L'expertise qui doit déterminer les causes de l'explosion d'une maison, survenue mardi peu avant 11 heures rue de Grivegnée numéro 54, était toujours en cours en fin d'après-midi. Il s'agit probablement d'une fuite de gaz, même si cela n'a pas encore été établi. Six habitations voisines, touchées par l'explosion, ne pourront pas être réintégrées ce jour par leurs habitants, tandis qu'une septième maison a été déclarée inhabitable. Trente-cinq personnes ont dès lors dû trouver un endroit où se loger chez des proches ou de la famille. Aucune n'a fait appel à la proposition de relogement du dispositif d'urgence social, indique la Ville de Liège. Sur les sept blessés qui avaient été transportés au CHU des Bruyères, six ont déjà pu quitter l'hôpital et le dernier doit passer la nuit en observation. Les travaux de sécurisation sont toujours en cours et la rue de Grivegnée ne sera accessible qu'aux riverains durant la nuit. Le courant a été rétabli en fin d'après-midi. Un plan communal d'intervention psychosocial avait été déclenché à 12h30 et un centre d'accueil avait été ouvert à l'école communale de Péville, où une soixantaine de personnes s'étaient présentées. L'identité de la victime décédée dans l'explosion n'a pas encore pu être formellement confirmée, même s'il s'agit "très vraisemblablement", selon le parquet, de l'habitante des lieux, une dame de 50 ans. (Belga)

Nos partenaires