TPIY: le général ayant mené l'attaque contre Srebrenica refuse de témoigner pour Karadzic

28/03/13 à 15:27 - Mise à jour à 15:27

Source: Le Vif

(Belga) Le général ayant dirigé l'attaque contre l'enclave de Srebrenica, Radislav Krstic, refuse de témoigner en tant que témoin de la défense pour le chef politique des Serbes de Bosnie Radovan Karadzic, poursuivi pour génocide devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, a-t-on appris jeudi auprès du TPIY.

TPIY: le général ayant mené l'attaque contre Srebrenica refuse de témoigner pour Karadzic

Pour avoir refusé d'obéir à une citation à comparaître demandée par Radovan Karadzic lui-même et accordée par les juges, le général Krstic, condamné en 2004 à 35 ans de prison pour son rôle dans le massacre de Srebrenica, fait l'objet de poursuites pour outrage au TPIY. Radovan Karadzic espère que M. Krstic, 65 ans, témoignera en sa faveur. Comme il l'explique dans sa demande de citation à comparaître, finalement accordée, "le général Krstic devrait, selon nos attentes, confirmer dans son témoignage qu'il n'a jamais informé le Dr Karadzic que des prisonniers de Srebrenica seraient, étaient ou avaient été tués". Le massacre de Srebrenica, dans l'est de la Bosnie, où près de 8.000 hommes et adolescents musulmans avaient été tués, est le pire massacre commis en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale. M. Krstic, transféré dans une prison britannique où il devait purger sa peine à la suite de sa condamnation pour avoir "aidé et encouragé la commission d'un génocide" à Srebrenica, avait refusé de témoigner, invoquant des raisons de santé. Se fondant sur des rapports médicaux, le TPIY avait pourtant soutenu qu'il était en état de témoigner. M. Krstic devra comparaître le 4 avril devant le TPIY. Il encourt une peine de sept ans de prison et/ou 100.000 euros d'amende pour outrage. Radovan Karadzic, qui se défend seul et plaide non coupable, est jugé depuis octobre 2009 devant le TPIY. La présentation des éléments de preuve à décharge a débuté le 17 octobre 2012. (PVO)

Nos partenaires