"Tout concorde" pour désigner Damas comme responsable des attaques chimiques

25/08/13 à 20:29 - Mise à jour à 20:29

Source: Le Vif

(Belga) Le président François Hollande s'est entretenu dimanche de la Syrie avec son homologue américain Barack Obama, auquel il a indiqué "que tout concordait pour désigner le régime de Damas comme l'auteur" des attaques chimiques du 21 août, a annoncé la présidence française.

"Le chef de l'Etat a condamné l'usage des armes chimiques en Syrie, a indiqué que tout concordait pour désigner le régime de Damas comme l'auteur de ces attaques inacceptables", souligne la présidence française dans un communiqué. "Les deux présidents sont convenus de rester en étroit contact pour apporter une réponse commune à cette agression sans précédent", ajoute-t-elle. De leur côté, les Etats-Unis ont mis en branle leur machine diplomatique et militaire pour répliquer au massacre présumé aux armes chimiques en Syrie, le président Barack Obama se rapprochant d'une opération limitée contre Damas. Le secrétaire à la Défense américain Chuck Hagel a déclaré dimanche que les forces américaines étaient prêtes à agir contre le régime syrien si nécessaire. "Nous avons préparé toutes les options (si M. Obama) décidait de choisir l'une d'elles", a-t-il dit. Sur le terrain, le Pentagone a positionné ses forces, y compris des navires de guerre armés de missiles de croisière en Méditerranée. Les experts de l'ONU se préparent à commencer dès lundi leur enquête sur place sur les allégations d'utilisation d'armes chimiques près de Damas, à la suite du feu vert donné par le gouvernement syrien. (Belga)

Nos partenaires