Topic Bruxelles - Cocof : Recours en vue contre le décret sur les quotas linguistiques dans les crèches flamandes

19/10/12 à 12:35 - Mise à jour à 12:35

Source: Le Vif

(Belga) Sous réserve d'un vote au parlement francophone bruxellois, le décret flamand sur les normes d'accueils et les quotas linguistiques pour les crèches néerlandophones de la capitale fera l'objet d'un recours en annulation, a annoncé vendredi le ministre-président de la Commission Communautaure Française de Bruxelles, Christos Doulkeridis.

Ce décret approuvé au mois de mars par le parlement flamand prévoit notamment d'accorder aux enfants dont au moins un des parents a une connaissance suffisante du néerlandais une priorité pour 55 pc des places dans les crèches bruxelloises de "Kind & Gezin", l'équivalent flamand de l'Office de la Naissance et de l'Enfance (ONE). Au-delà de relens discriminatoires, les francophones redoutent un accroissement de la pression sur les crèches francophones dans une période de boum démographique sans précédent dans la capitale, d'autant que la Région bruxelloise s'est vu interdire la poursuite de son plan d'investissement dans de nouvelles places dans les crèches, sur recours du gouvernement flamand. La CoCof prendra le relais de la Région, a laissé entendre vendredi le ministre-président de la CoCof, présentant la Déclaration de Politique Générale de cette institution en charge d'une série de matières liées aux centaines de milliers de personnes francophones de Bruxelles. Elle sera dotée pour ce faire d'un montant de 4,8 millions d'euros par an. Les textes réglementaires seront adaptés. Plus largement, la CoCof est dans l'expectative par rapport à la réforme institutionnelle et à son impact sur les insttutions bruxelloises dont elle-même. Le refinancement de la CoCof en provenance du fédéral (8 millions d'euros en 2012 et 16 millions en 2013) ne donnera pas de grande bouffées d'oxygène dans l'immédiat, car elle doit faire face à des défis de plus en plus importants en matière de formation professionnelle, d'enseignement qualifiant et de promotion sociale, d'aide aux personnes handicapées, et de parcours d'accueil des primo-arrivants, a-t-il encore dit. (CHRISTOPHE KETELS)

Nos partenaires