Titres-services - Près de 30% des utilisateurs sont âgés de plus de 60 ans

28/02/14 à 14:19 - Mise à jour à 14:19

Source: Le Vif

(Belga) Près de 30% des utilisateurs de titres-services sont âgés de plus de 60 ans, selon une évaluation du système présentée vendredi au gouvernement par la ministre de l'Emploi Monica De Coninck, qui y voit une raison pour ne pas limiter leur utilisation à la seule population active.

Titres-services - Près de 30% des utilisateurs sont âgés de plus de 60 ans

Selon cette évaluation, 11% des utilisateurs sont même âgés de plus de 80 ans, et l'écart s'amenuise entre les activités de soins et celles d'aide ménagère. "Il ne serait donc pas sensé que le prochain gouvernement limite l'utilisation des titres-services à la population active, par mesure d'économie", soutient la ministre sp.a dans Het Laatste Nieuws. Cette évolution vers un public plus âgé n'était sans doute pas l'un des objectifs initiaux, mais elle démontre l'existence d'un réel besoin, ajoute-t-elle. Le système des titres-services poursuit depuis sa mise en place un triple objectif: la mise au travail des personnes peu qualifiées, la lutte contre le travail au noir et l'aide ménagère aux couples travailleurs. En 2012, 151.137 travailleurs (+1.500) ont été engagés par le système des titres-services, soit 4,3% de tous les emplois en Belgique, et souvent peu qualifiés. Malgré l'augmentation des prix, les titres-services continuent à attirer de nouveaux utilisateurs: on en comptait 899.558 actifs en 2012 (pour 834.959 l'année précédente), soit 18,9% des ménages belges. Depuis le 1er août 2012, 60% des nouveaux recrutements doivent provenir du groupe-cible des chômeurs indemnisés et bénéficiaires du revenu d'intégration. Depuis lors, "plus de 40% du flux entrant était constitué de chômeurs et de bénéficiaires du revenu d'intégration", fait valoir la ministre. Elle estime par ailleurs qu'un montant de 10 euros par titre-service constitue une "limite psychologique" à ne pas dépasser. (Belga)

Nos partenaires