Titres-services et travail ouvrier - Pour le CD&V, la proposition de Vande Lanotte n'est "pas une bonne idée"

23/01/13 à 18:07 - Mise à jour à 18:07

Source: Le Vif

(Belga) Le CD&V a rejeté mercredi la proposition du ministre fédéral de l'Economie Johan Vande Lanotte (sp.a) de recourir à des titres-services pour rémunérer le travail ouvrier dans l'industrie.

"L'extension d'un système onéreux de subsidiation du travail au niveau des entreprises pose beaucoup de questions. C'est une idée irréfléchie", a commenté le député Stefaan Vercamer. "La modération salariale est une bonne idée, mais elle doit être organisée d'une manière efficace, par exemple via une réduction ciblée des charges sur les personnes faiblement scolarisées", ajoute-t-il. "Le fait que Vande Lanotte plaide pour une réduction des charges salariales ne peut être que saluée. Mais la raison pour laquelle cela devrait se faire via une extension du système de titres-services n'est pas claire. Une réduction de charges pour les entreprises peut être réalisée de manière bien plus efficace qu'au travers de titres-services", juge encore le chrétien démocrate flamand. Celui-ci s'interroge également sur le champ d'application de la mesure, à savoir la définition des entreprises du secteur industriel qui pourront en profiter. "N'y a-t-il pas un risque de concurrence déloyale lorsque certaines entreprises pourront recourir à cette forme d'emploi subsidié et d'autres pas? ", interroge M. Vercamer. Celui-ci estime en outre que l'initiative ne s'inscrit pas vraiment dans une optique de simplification administrative. (PVO)

Nos partenaires