Tihange 2 et Doel 3 à l'arrêt - "De la capacité de production supplémentaire sera nécessaire"

26/03/14 à 15:43 - Mise à jour à 15:43

Source: Le Vif

(Belga) Si les réacteurs nucléaires Doel 3 et Tihange 2 restent à l'arrêt, de la capacité de production d'électricité supplémentaire serait nécessaire pendant l'hiver prochain, estime Elia, le gestionnaire du réseau belge de transport d'électricité à haute tension. L'entreprise analyse actuellement les conséquences à court, moyen et long terme de l'arrêt anticipé des deux réacteurs, annoncé mardi soir par Electrabel à la suite de tests n'ayant pas abouti à des résultats conformes aux attentes des experts en matière de sécurité.

Tihange 2 et Doel 3 à l'arrêt - "De la capacité de production supplémentaire sera nécessaire"

Doel 3 et Tihange 2 avaient déjà été arrêtés en 2012, après la découverte de défauts dans les parois des cuves, dus à l'hydrogène. Pendant l'hiver 2012-2013, la Belgique n'a pas connu de black-outs, malgré le non-fonctionnement de ces deux réacteurs. Si le pays est à nouveau confronté à un tel scénario (deux réacteurs non-actifs) durant l'hiver prochain, il serait toutefois nécessaire de disposer de capacités de production supplémentaires, estime Elia, responsable de l'équilibre du réseau de courant. Une solution pourrait être de redémarrer des centrales au gaz, inutilisées actuellement car non-rentables, ou de déconnecter d'importants consommateurs industriels, selon une porte-parole d'Elia. Le feu vert au redémarrage des réacteurs Tihange 2 et Doel 3 avait été donné en juin dernier, mais de récents tests visant à évaluer "le comportement dans la durée des cuves concernées par les défauts dus à l'hydrogène" ont amené à un nouvel arrêt temporaire, annoncé mardi par Electrabel. Les résultats de tests complémentaires devraient être connus à la mi-juin. (Belga)

Nos partenaires