Thaïlande: nouvelle démonstration de force de l'opposition à Bangkok

29/03/14 à 11:34 - Mise à jour à 11:34

Source: Le Vif

(Belga) Des dizaines de milliers de manifestants de l'opposition thaïlandaise ont défilé à Bangkok samedi appelant à la démission du Premier ministre Yingluck Shinawatra, visée par une procédure judiciaire de la commission anti-corruption, qui pourrait entraîner sa destitution.

Thaïlande: nouvelle démonstration de force de l'opposition à Bangkok

Cette nouvelle démonstration de force du mouvement anti-gouvernement intervient à la veille des élections pour la Chambre haute du parlement, dont les membres pourraient décider du sort de Yingluck. Des centaines de manifestants ont également investi le périmètre du siège du gouvernement, qui n'est cependant plus utilisé par le cabinet de Yingluck depuis des mois, en raison de manifestations ciblant les bâtiments de l'État. Yingluck a résisté à cinq mois de manifestations de rue qui cherchent à obtenir sa démission et mettre fin à la domination politique de sa famille milliardaire. La Thaïlande est profondément divisée entre adversaires et partisans de son frère aîné, l'ancien premier ministre Thaksin Shinawatra. Il avait fui la Thaïlande en 2008 pour éviter la prison pour corruption et vit actuellement à Dubaï. La violence politique, ciblant souvent les manifestants, a fait 23 morts et des centaines de blessés dans des attaques à la grenade et des tirs ces derniers mois, bien que l'on observe une relative baisse de la mobilisation depuis début mars. Le royaume est dans l'impasse législative, avec un gouvernement condamné à expédier les affaires courantes, en l'absence de nouveau Parlement, après l'annulation par la Cour constitutionnelle des élections incomplètes du mois de février. (Belga)

Nos partenaires