Thaïlande: le gouvernement réclame l'arrestation des meneurs des manifestants

16/01/14 à 08:03 - Mise à jour à 08:03

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement thaïlandais a appelé jeudi la police à arrêter les meneurs des manifestants qui ont menacé de "capturer" la Première ministre, Yingluck Shinawatra, et bloqué une partie du centre de Bangkok lors d'une opération de "paralysie" qui semble s'essouffler.

Thaïlande: le gouvernement réclame l'arrestation des meneurs des manifestants

Les manifestants réclament depuis plus de deux mois la tête de Yingluck et la fin de ce qu'ils appellent le "système Thaksin" qu'ils associent à une corruption généralisée. L'ancien Premier ministre, Thaksin Shinawatra, frère de Yingluck, qui reste le personnage central de la politique du royaume malgré son exil, a été renversé en 2006 par un coup d'Etat, engluant la Thaïlande dans des crises politiques à répétition divisant la société entre pro et anti-Thaksin. Plusieurs leaders du mouvement actuel, qui veulent remplacer le gouvernement par un "conseil du peuple" non élu, circulent librement à la tête des cortèges malgré les mandats d'arrêt lancés à leur encontre pour leur rôle dans cette crise qui a fait huit morts et de nombreux blessés. Le principal meneur, Suthep Thaugsuban, fait en particulier face à un mandat d'arrêt pour insurrection émis début décembre, et à des poursuites pour meurtre pour son rôle dans la répression des manifestations pro-Thaksin du printemps 2010 (90 morts), lorsqu'il était au gouvernement. "C'est le devoir de la police d'arrêter Suthep parce qu'il est recherché pour insurrection, sinon la police fera face à des accusations de malversation", a déclaré jeudi le vice-Premier ministre, Surapong Tovichakchaikul, après une rencontre avec le chef de la police nationale, Adul Saengsingkaew. (Belga)

Nos partenaires