Thaïlande: la justice interdit l'usage de la force contre les manifestants pacifiques

19/02/14 à 13:38 - Mise à jour à 13:38

Source: Le Vif

(Belga) La justice thaïlandaise a ordonné mercredi au gouvernement de ne pas utiliser la force contre les manifestants pacifiques, au lendemain d'affrontements entre la police et des protestataires qui réclament le départ de la Première ministre Yingluck Shinawatra. La crise a déjà fait 16 morts depuis plus de trois mois.

Thaïlande: la justice interdit l'usage de la force contre les manifestants pacifiques

La cour, saisie par l'opposition qui contestait la légalité de l'état d'urgence en vigueur à Bangkok depuis le 22 janvier, a décidé de ne pas révoquer cette décision. Elle a toutefois ordonné au gouvernement ne ne pas utiliser certaines provisions de l'état d'urgence, notamment l'interdiction de l'utilisation de certaines routes. Cette décision intervient alors que de violents heurts avaient éclaté mardi lors d'une opération de la police anti-émeute pour reprendre certains sites occupés par les manifestants dans le centre historique de Bangkok. Cinq personnes, dont un policier, ont été tuées et plus de 60 blessées, selon le dernier bilan du centre de secours Erawan. Des milliers de manifestants ont encore assiégé mercredi pendant plusieurs heures un complexe du ministère de la Défense, utilisé ces dernières semaines par Yingluck en remplacement du siège du gouvernement bloqué par les protestataires qui réclament sa tête. (Belga)

Nos partenaires