Tests de résistance nucléaires: les recommandations pour la Belgique

04/10/12 à 16:53 - Mise à jour à 16:53

Source: Le Vif

(Belga) Le rapport d'évaluation publié jeudi par la Commission européenne sur la sûreté nucléaire formule une série de recommandations aux différents pays européens recourant à l'atome civil. Voici celles adressées à la Belgique:

Tests de résistance nucléaires: les recommandations pour la Belgique

* L'Agence fédérale de contrôle nucléaire doit mieux superviser l'analyse de risques sismiques pour les réacteurs du pays, ainsi qu'évaluer les mesures prises en conséquence et les marges de sécurité. * Pour la centrale de Tihange, les risques d'inondation doivent être mieux pris en considération. Quant à la centrale de Doel, le rapport suggère que l'agence de sûreté nucléaire contrôle mieux la mise en oeuvre effective du plan d'action annoncé par l'exploitant. * Le rapport pointe le fait que les conditions météorologiques extrêmes sont envisagées sur base de statistiques portant sur les 100 dernières années. Il conviendrait mieux de baser cette évaluation sur une période de 10.000 ans plutôt. Le risque de températures extrêmes doit aussi être mieux intégré. * En cas de tremblement de terre, les générateurs de secours fonctionnant au diesel à Tihange 1 n'ont qu'une autonomie de 7 heures et demie. Il conviendrait d'augmenter celle-ci. * Des recombineurs catalytiques passifs d'hydrogène devraient être installés dans les bâtiments accueillant des piscines de refroidissement de combustible usagé. * Les exercices de secours et les programmes de remise à niveau à Tihange et Doel devraient être élargis pour intégrer pleinement la gestion d'accidents graves. * Le rapport liste enfin tout une série de bonnes pratiques en Belgique, ainsi que les améliorations de sûreté déjà adoptées ou planifiées dans les centrales belges. (BRUNO FAHY)

Nos partenaires