Test-Achats demande la fin de la garantie lors de l'approvisionnement en carburant

31/01/14 à 13:44 - Mise à jour à 13:44

Source: Le Vif

(Belga) Test-Achats estime que le procédé de garantie lors de l'approvisionnement en carburant est illégal. Cette pratique, "inacceptable" selon l'organisation de consommateurs, prévoit que lors du passage à la pompe, un certain montant est bloqué sur le compte bancaire du client pour garantir au fournisseur le paiement du carburant effectivement prélevé. Or le consommateur n'a jamais donné son consentement, explique Test-Achats, qui demande vendredi à ce qu'il soit mis fin à ce procédé tant qu'il n'est pas correctement réglementé.

Test-Achats demande la fin de la garantie lors de l'approvisionnement en carburant

Le mécanisme en question est prévu pour les cas où la carte de paiement est introduite avant la prise de carburant puisque l'autorisation de transaction est alors demandée pour un montant encore indéterminé. Le consommateur n'est absolument pas averti avant d'introduire ses données bancaires du "gel" d'un certain montant à titre de garantie, déplore Test-Achats, qui évoque des montants allant de 125 à 375 euros et une durée d'inaccessibilité de la somme variant entre quelques secondes et une semaine. "On peut donc se retrouver dans l'impossibilité d'effectuer une dépense, éventuellement urgente, pour cause de 'solde insuffisant' alors que le montant nécessaire est bel et bien en dépôt sur le compte", affirme l'organisation. Test-Achats parle donc de pratique illégale et demande à ce que celle-ci soit réglementée. "L'information du consommateur doit toujours être assurée, conformément à la loi sur les pratiques du marché. Celui-ci doit être en mesure de contrôler ce qu'il advient de l'argent déposé sur son compte. Il doit également avoir le choix de la méthode de paiement et dès lors pouvoir refuser qu'un montant soit bloqué sur son compte." (Belga)

Nos partenaires