Télésambre: un accord est intervenu

04/06/13 à 23:00 - Mise à jour à 23:00

Source: Le Vif

(Belga) Un accord est intervenu mardi soir au cours d'une réunion de conciliation entre les responsables de la télévision communautaire Télésambre et la CNE au sujet d'un conflit social né du licenciement vendredi dernier du journaliste sportif Gontran Monchaux.

Selon la CNE, le journaliste ne sera pas réintégré mais une réflexion va être entamée dans les prochaines semaines autour du fonctionnement institutionnel de la télévision. Des sujets comme la prévention de la charge psychosociale liée au stress dans l'entreprise ou aux conflits, la planification du travail, l'organisation des réunions de rédaction seront discutés selon Stéphanie Paermentier, permanente CNE. "Notre espoir est que cela aboutisse à de meilleures conditions de travail pour les travailleurs de Télésambre", a-t-elle affirmé. Le fruit de cette réflexion pourrait être inséré dans un règlement de travail ou éventuellement dans une convention, selon la syndicaliste. Le président du comité de gestion de la télévision communautaire, Philippe Pepin, a confirmé l'existence d'un accord mais n'a pas souhaité s'étendre sur celui-ci. Le conflit social était né du licenciement vendredi du journaliste Gontran Monchaux. Dans ce dossier, la CNE pointait l'existence d'un conflit entre celui-ci et le rédacteur en chef, Philippe Haemers. Contacté lundi, ce dernier n'avait pas répondu aux sollicitations mais réfutait semble-t-il toute part active dans la décision de licenciement. La CNE s'est engagée mardi soir à défendre l'accord au cours de l'assemblée générale du personnel programmée mercredi. (Belga)

Nos partenaires