Tecteo - L'enquête passe de la PJF de Liège à l'OCRC de la police fédérale

13/05/13 à 18:11 - Mise à jour à 18:11

Source: Le Vif

(Belga) L'enquête concernant le dossier Tecteo change de mains. Elle ne sera plus conduite par la police judiciaire fédérale de Liège mais bien par l'Office Central pour la Répression de la Corruption de la police fédérale (OCRC) "pour permettre au juge d'instruction de continuer à travailler dans un climat serein indispensable à toute enquête judiciaire", a annoncé le procureur du Roi de Liège, Danièle Reynders, lundi dans un communiqué.

L'enquête Tecteo a débuté après une dénonciation de faits d'abus de biens sociaux via une lettre anonyme en 2008. Des perquisitions ont notamment été menées dans le cadre de ce dossier dans les bureaux et au domicile privé du directeur général de l'intercommunale liégeoise, le bourgmestre socialiste ansois Stéphane Moreau. L'enquête est dirigée par le juge d'instruction liégeois, Philippe Richard, et était, jusqu'à présent, confiée aux enquêteurs liégeois. Des critiques ont cependant été émises à l'encontre du chef d'enquête de la section économique et financière. La députée liégeoise Julie Fernandez Fernandez avait ainsi demandé à la ministre de l'Intérieur d'ouvrir une enquête pour appartenance à certains mouvements religieux prosélytes. Selon Danièle Reynders, ces critiques sont injustifiées mais elles ont créé un mauvais climat autour de l'enquête. Pour justifier le transfert du dossier vers les enquêteurs bruxellois, le procureur du Roi fait état de pièces saisies à la mi-avril qui font "suspecter l'existence d'une nouvelle fuite de renseignements au profit d'une personne suspectée". "Le parquet a dès lors ouvert une information pour identifier la personne responsable, si l'hypothèse de travail se confirme", a expliqué Mme Reynders. (Belga)

Nos partenaires