Tecteo - Ecolo n'a pas approuvé le rachat des Editions de l'Avenir qui peut encore être contré

09/09/13 à 13:18 - Mise à jour à 13:18

Source: Le Vif

(Belga) Le parti Ecolo a réfuté lundi avoir approuvé le rachat par Tecteo des Editions de l'Avenir, dénonçant le "jeu de dupes en cours depuis vendredi" et les "tentatives de manipulation du PS et du MR" dans cette opération qui peut encore être contrée, selon lui.

Tecteo - Ecolo n'a pas approuvé le rachat des Editions de l'Avenir qui peut encore être contré

"Que chacun assume ses décisions, Ecolo n'a pas voté le rachat de l'Avenir par Tecteo. Cette décision a été prise par le Comité de gestion exécutif, composé exclusivement des trois partis traditionnels", ont réagi lundi les co-présidents d'Ecolo, Emily Hoyos et Olivier Deleuze. "Après les déclarations tonitruantes du week-end, Ecolo rappelle qu'il n'est pas trop tard et lance un appel aux amis de la liberté de la presse. Une majorité est en effet encore possible pour contrer ce projet qui doit encore être validé par le CA, où siège par contre Ecolo. Si la colère de Charles Michel n'est pas qu'électorale, Ecolo l'appelle à passer de l'indignation aux actes et à réveiller ses administrateurs, manifestement anesthésiés", commentent-ils dans un communiqué. Pour les Verts, la presse constitue un "pilier stratégique de notre démocratie". Il est donc nécessaire qu'elle reste libre, indépendante et dotée de moyens suffisants pour expliquer les grands enjeux de société dans un monde en mutation, selon eux. En conclusion, le parti écologiste préconise la création d'une haute autorité de régulation qui puisse "fixer des règles claires en matière de concurrence, de monopole et d'éthique". (Belga)

Nos partenaires