TC Mons - Procès MACtac: la fin des plaidoiries est prévue le 12 mai

06/05/14 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Le Vif

(Belga) La 4e chambre du tribunal correctionnel de Mons s'est à nouveau réunie, mardi matin, pour entendre les plaidoiries des avocats de trois des onze prévenus qui comparaissent dans le cadre du dossier Mignon, du nom de l'ouvrier de MActac qui a été victime de traitements dégradants et de harcèlement au sein de la-dite société dans les années 2000.

Les avocats de trois des prévenus ont demandé l'acquittement pour les faits de harcèlement et de non-assistance à personne en danger. Le ministère public a estimé, dans son réquisitoire, qu'il y avait lieu d'éteindre l'action publique. Depuis le début de ce procès correctionnel, la question de la prescription des faits anime les débats. Le tribunal a, en outre, invité les parties à se défendre sur une période infractionnelle s'étendant de 1996 à décembre 2007. À l'audience, les avocats de la défense ont plaidé la prescription et l'acquittement. Le conseil de l'un des anciens ouvriers de MACtac a également mis en évidence l'atmosphère qui régnait à l'époque à l'usine. "Les jeux dans une usine sont quasiment normaux. Ils sont le ciment entre les ouvriers. Sur l'épisode de la palette, il y a vingt personnes qui assistent à la scène et personne ne bouge. Sorties de son contexte, ces images sont atroces mais jamais on entend M. Mignon demander de l'aide. Sur le moment, ça n'avait pas l'air gravissime", a argumenté Me D'Agristina. Dans sa plaidoirie, elle a encore insisté sur les auditions d'autres ouvriers venant attester que, chez MACtac, ces "plaisanteries" étaient régulières. Un parallèle entre "les jeux" dans l'entreprise et les "baptêmes d'étudiants" a également été fait. La prochaine audience est prévue le 12 mai, où l'expert psychiatre Bongaerts est attendu dans l'après-midi pour répondre aux questions du tribunal dans le dossier Mignon. Cinq plaidoiries de la défense doivent encore être tenues. Les répliques pourraient se poursuivre lors d'une dernière date, soit le 19 mai. (Belga)

Nos partenaires