TC LIEGE : Un avocat impose un contrôle policier sur le travail d'une photographe

28/09/12 à 10:54 - Mise à jour à 10:54

Source: Le Vif

(Belga) Un avocat est parvenu vendredi matin à imposer une censure par l'intermédiaire de policiers à une photographe qui tentait d'effectuer librement son travail au palais de justice de Liège. Les policiers ont répondu à la demande de l'avocat en imposant de la sorte un contrôle des activités journalistiques d'un membre de la presse.

Christiane Thise, la cliente de Me Jean-Louis Berwart, répond actuellement d'une tentative de meurtre sur un enfant. Elle avait déjà été condamnée aux assises de Liège en 2009. Son dossier est actuellement examiné par le tribunal. L'affaire a été remise au 5 octobre prochain. La prévenue a été amenée en salle d'audience accompagnée de policiers pour procéder à la remise. En audience publique, son avocat a réclamé à la présidente de la 8e chambre qu'elle fasse interdire la prise de photos à l'extérieur de la salle. Mais la présidente a répondu qu'elle n'avait pas à imposer de contrôle sur le travail des membres de la presse. A la sortie de l'audience, l'avocat a alors donné des instructions aux policiers qui ont ordonné à la photographe d'effacer l'ensemble de ses clichés. La photographe n'a eu d'autre solution que de se soumettre à l'injonction des policiers. La photographe et les journalistes présents sur place ont été choqués par le procédé qui consiste à imposer une censure préalable au travail journalistique et qui permet à des policiers d'agir sur l'instruction d'un avocat. Le journal "La Meuse", pour lequel travaille la jeune photographe, envisage de saisir l'AGJPB. (PVO)

Nos partenaires