TC Liège - De l'essence déversée sur la victime d'un car-jacking

27/05/13 à 12:33 - Mise à jour à 12:33

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal correctionnel de Liège a condamné lundi les deux auteurs d'un car-jacking violent à des peines de 6 ans de prison ferme et 3 ans avec sursis. Lors de ces faits commis en septembre 2011, la victime avait été aspergée d'essence par ses agresseurs.

Le 5 septembre 2011, l'automobiliste provenant de Hermée et âgé de 46 ans faisait le plein d'essence dans une station de Herstal vers 6h30 lorsqu'il a été agressé par deux hommes. L'homme a été aspergé d'essence puis arrosé d'un spray au poivre pour être neutralisé. Sous la menace d'un couteau, l'automobiliste a été contraint de reprendre le volant en compagnie de ses deux agresseurs. La victime a été menacée de mort. Ses agresseurs lui ont affirmé qu'ils allaient l'enfermer dans son coffre et le précipiter dans la Meuse. Ils ont également menacé de lui couper le doigt s'il ne leur remettait pas son alliance. L'automobiliste a ensuite été emmené vers un distributeur d'argent, puis dans une usine désaffectée où il pensait que ses agresseurs allaient le tuer. C'est là que les auteurs ont été repérés, pris en chasse et interceptés par la police. L'un d'eux, Christophe P. (Plewniak), avait déjà purgé 11 ans de prison après l'agression mortelle d'une dealeuse unijambiste en 1999. Ce Liégeois de 41 ans a été condamné en état de récidive légale à une peine de 6 ans de prison ferme. Son complice âgé de 51 ans a été condamné à une peine de 3 ans de prison avec sursis probatoire. (Belga)

Nos partenaires