TC Dinant - Dix-huit mois de prison ferme pour avoir frappé le bourgmestre d'Anhée

27/02/13 à 14:40 - Mise à jour à 14:40

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal correctionnel de Dinant a condamné par défaut mercredi un habitant de Bioul (Anhée) à une peine de dix-huit mois de prison ferme pour avoir porté plusieurs coups de poing à son bourgmestre, Luc Piette, le 22 décembre 2010 à Anhée.

Le prévenu s'en était physiquement pris à Luc Piette car sa rue n'avait pas été déneigée lors de l'hiver 2010 et parce que les conditions de circulation dans d'autres rues de la communes étaient difficiles. Les faits reprochés au prévenu se sont déroulés en deux phases. Le 19 décembre 2010, l'individu s'était rendu au domicile de son bourgmestre dans le but de lui faire part de son mécontentement. Seule l'épouse de ce dernier était cependant présente, elle avait été victime d'insultes et de menaces. Trois jours plus tard, le prévenu avait suivi Luc Piette à bord de son véhicule et lui avait lancé plusieurs appels de phare. Le bourgmestre, pensant qu'il avait à faire à l'un de ses travailleurs, s'était parqué. Il s'agissait en réalité du prévenu qui l'a empoigné et lui a donné trois coups de poing au visage. Le mayeur s'en était sorti avec une ecchymose au bras et une lèvre légèrement gonflée. Condamné par défaut, le suspect dispose de 15 jours pour faire opposition à son jugement. (QUJ)

Nos partenaires