TC Charleroi - Une voyante poursuivie pour escroquerie

01/03/13 à 13:13 - Mise à jour à 13:13

Source: Le Vif

(Belga) Jocelyne V., une voyante d'Ham-sur-Heure, a comparu vendredi pour escroquerie devant le tribunal correctionnel de Charleroi. Une cliente l'accuse d'avoir profité de sa vulnérabilité pour lui soutirer 32.000 euros.

Odile L., une habitante de Marche-en-Famenne, s'est constituée partie civile devant le tribunal pour 32.000 euros, somme que Jocelyne V., une voyante, lui aurait escroquée en 2005. A l'époque des faits, Odile L. venait de divorcer, était psychologiquement vulnérable et recherchait une nouvelle relation via des petites annonces. Un homme lui avait conseillé de consulter Jocelyne, une voyante, ce qu'elle a fait durant sept mois. La partie civile affirme que la cartomancienne aurait demandé des sommes de plus en plus importantes, notamment pour protéger ses enfants d'un accident de voiture. Le parquet, qui réclame une peine de 2 mois avec sursis, estime qu'il y a bien eu escroquerie, non sur la qualité de voyante de la prévenue, mais sur les montants qu'elle réclamait. Jocelyne, défendue par Me Lenoir, affirme cependant que c'est la victime qui revenait à la charge et qui définissait les montants de ses donations. Se basant sur les virements bancaires, Me Lenoir évalue les honoraires à 6.400 euros sur 7 mois, somme normale selon elle pour un travail légal, certifié par un numéro de TVA. "On sait, en consultant une voyante, que ce sera cher et aléatoire", ajoute Me Lenoir qui réclame l'acquittement, aucune manoeuvre frauduleuse n'étant démontrée. Jugement le 18 avril. (QUJ)

Nos partenaires