TC Charleroi - Me Uyttendaele n'interviendra plus pour la partie civile dans le dossier Carolo-bis

21/03/14 à 11:03 - Mise à jour à 11:03

Source: Le Vif

(Belga) Le dossier Carolo-bis a repris, vendredi matin, devant une chambre autrement composée du tribunal correctionnel de Charleroi. Dès l'entame des débats, le président a soulevé un problème de conflit d'intérêt entre la Régie Communale Autonome (RCA) et la Ville de Charleroi, deux parties civiles défendues par Me Uyttendaele. Celui-ci devra se désister dans les deux cas.

TC Charleroi - Me Uyttendaele n'interviendra plus pour la partie civile dans le dossier Carolo-bis

Après plusieurs couacs judiciaires, le tribunal correctionnel de Charleroi a repris le procès de la Carolo-bis ab initio devant la septième chambre. L'audience était prévue pour une fixation de calendrier mais le président a soulevé un éventuel conflit d'intérêt. Me Marc Uyttendaele, qui défend les deux parties civiles concernées, s'était fait remplacé, vendredi, par une jeune stagiaire qui n'a pu répondre aux questions du tribunal. Le président a donc fait appel au bâtonnier afin de trancher. Au vu des éléments présentés par le tribunal, ce dernier a conclu qu'il existait bel et bien un conflit d'intérêt. Par conséquent, la RCA et la Ville de Charleroi devront se choisir des avocats distincts. Me Uyttendaele ne pourra plus en être. L'affaire a quant à elle été reportée au 6 et 13 juin pour l'instruction d'audience. (Belga)

Nos partenaires