TC Charleroi - Huit ans de prison pour avoir étranglé son épouse

02/12/13 à 15:55 - Mise à jour à 15:55

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné Grégory Dalne à 8 ans de prison ferme, ce lundi. L'homme, qui était poursuivi pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, avait étranglé son épouse lors d'une dispute conjugale.

Le jour des faits, le couple avait, comme à son habitude, consommé beaucoup d'alcool. Une dispute avait éclaté, et Sylviane Beuvelet, âgée de 69 ans, avait reproché à son jeune époux de 36 ans un SMS reçu de son ex-compagne. Une bagarre avait éclaté et le mari avait saisi sa femme à la gorge pour la soulever et la projeter. Il affirme avoir quitté les lieux juste après la scène et avoir retrouvé son épouse morte à son retour. Poursuivi pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, Grégory Dalne a comparu détenu devant le tribunal correctionnel de Charleroi. A l'audience, le substitut Depasse a rappelé qu'à l'arrivée de la police, le prévenu avait tenté de camoufler les faits en cambriolage ayant mal tourné. Il avait en outre 2,86 grammes d'alcool par litre de sang et tenait des propos incohérents. "C'est donc l'autopsie qui a permis d'expliquer les causes du décès", a souligné le substitut. "La victime présentait des fractures costales, mais surtout au niveau du cartilage de la thyroïde". Au terme de son réquisitoire, dans lequel il a dépeint le prévenu comme un être sans remord et détenteur d'un casier judiciaire pour coups, viols et escroqueries, le magistrat avait requis une peine minimum de 6 ans. Me Lucie Vanardois, conseil du prévenu, avait quant à elle sollicité la clémence du tribunal. L'avocate avait rappelé le contexte alcoolisé de cette relation atypique entre une ex-comtesse et un homme se prétendant paracommando, alors qu'il émargeait à la mutuelle. Ce lundi, le tribunal a condamné Grégory Dalne à 8 ans de prison ferme, allant ainsi au-delà de la peine requise par le parquet, vu la gravité des faits et leur caractère sordide. (Belga)

Nos partenaires