TC Charleroi: deux ambulanciers poursuivis pour l'homicide involontaire d'un ivrogne

07/01/13 à 12:24 - Mise à jour à 12:24

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal correctionnel de Charleroi a entendu lundi deux ambulanciers poursuivis pour l'homicide involontaire par défaut de précaution d'un patient qu'ils n'avaient pas embarqué et qui était décédé peu après. Ivre, la victime avait été bousculée par un habitant de Marchienne-au-Pont, lui-même prévenu de coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Le 1er septembre 2009, Jean-Yves P. s'est présenté en état d'ébriété au domicile de Carl V., un habitant de Marchienne-au-Pont, et a tenté d'y pénétrer de force. Le Marchiennois l'a repoussé, entraînant la chute de l'ivrogne qui s'est cogné la tête au sol. Appelés sur les lieux, deux ambulanciers ont pris en charge le patient. "A notre arrivée, il était étendu, les yeux fermés", a expliqué l'un des secouristes. "Il n'y avait aucune trace de sang et il s'est réveillé lorsque j'ai procédé à des stimuli. Ses pupilles et son pouls étaient normaux. J'ai tenté de savoir ce qu'il s'était passé mais les badauds ne m'ont pas parlé de chute. J'ai cru qu'il s'agissait d'un banal abus d'alcool. Le patient s'est d'ailleurs relevé et a refusé qu'on l'emmène à l'hôpital". Quelques heures plus tard, Jean-Yves P. était retrouvé mort en pleine rue, ce qui a conduit à l'inculpation de Carl V. pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Les ambulanciers répondent quant à eux d'homicide involontaire par défaut de prévoyance ou de précaution. Réquisitoire et plaidoiries le 21 janvier. (PVO)

Nos partenaires